Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/7/d672109219/htdocs/app695771852/wp-content/plugins/revslider/includes/operations.class.php on line 2734

Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/7/d672109219/htdocs/app695771852/wp-content/plugins/revslider/includes/operations.class.php on line 2738

Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/7/d672109219/htdocs/app695771852/wp-content/plugins/revslider/includes/output.class.php on line 3679

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /homepages/7/d672109219/htdocs/app695771852/wp-content/plugins/revslider/includes/operations.class.php:2734) in /homepages/7/d672109219/htdocs/app695771852/wp-content/plugins/multilanguage-pro/multilanguage-pro.php on line 696
Nos Artisans - Frida-54

Frida

 

Nos Artisans

Portrait des Artisans
  • Ma’ Tonleu
  • 50 ans
  • Teinturière

Qu’est-ce qui fait ta particularité ? Quelles sont les qualités pour être un bon teinturier ?

Il faut avoir l’esprit créatif ! Il ne faut pas être monotone, ne pas se contenter d’être imitateur. Beaucoup de jeunes aujourd’hui se lancent dans ce métier mais n’ont pas l’esprit créatif. (Pour avoir cet esprit créatif il faut que l’enfant aime ce métier qu’il ait envie de le faire sans y être forcé). Il est important de mettre sur papier tout ce qu’on a eu à créer afin que plus tard nos idées aident ceux-là qui viendront après nos. Il faut être créatif en observant la nature, en s’y inspirant. Ma teinture est faite de façon artisanale mais ordonnée car elle ne ressemble en rien au travail des artisans qui ne sont passés par aucune formation.

Le tout est de ne pas tomber dans l’imitation, il faut créer ! Voilà notre particularité.

Aujourd’hui mon objectif principal est de transmettre ce que j’ai appris pour que lorsque je m’en irais que ce métier continu de prospérer. Que l’on se rappelle de moi à travers mon travail. D’ailleurs ma petite fille s’intéresse à la teinture.

  • Assana
  • 60 ans
  • Tisseuse

Qui t’a appris à tisser ?

C’est ma grand-mère qui m’a appris à tisser, la maman de mon papa. Cela fait plus de 30 ans que je tisse. A l’époque il y avait beaucoup de tisseuses mais la plupart ne sont plus là et n’ont pas tous appris à leur enfants. D’autres n’en avaient pas ou n’avaient pas la volonté de le faire. Ma sœur n’a pas montré à ses enfants, depuis son décès personne ne tisse chez elle.

« Je suis grande, je suis ici la Maman »

  • Maimouna
  • 30 ans
  • Tisseuse

Comment t’es venue l’envie de tisser?

De nos jours, je pratique l’art du tissage et alors là c’est ma Passion. C’est ma maman qui m’a donné envie. A chaque fois que je rentrais de l’école, je la trouvais en train de tisser et ça me plaisait beaucoup. A tel point que quand elle n’était pas là j’essayais de tisser à son insu. J’ai commencé à fabriquer mon métier avec des tiges de bananes et des petits bambous. C’était en jouant que je faisais tout cela.

« On a aimé, avant d’apprendre »

« Quand je suis devant mon métier je pense que la vie s’arrête »

  • Ramatou
  • 40 ans
  • Tisseuse

Qu’est ce que t’apporte le métier de tisseuse?

J’ai appris ce métier à l’âge de 9 ans avec ma grand-mère. Elle était parti l’apprendre ailleurs. Ça m’attirait de la voir faire et j’aimais beaucoup; c’est comme ça que j’ai commencé à tisser. Mon père m’avait fait apprendre à broder, à coudre mais je préfère les mouvements de tissage car ça me plait et quand tu fais un travail qui est beau, les gens sont prêts à mettre le prix. ça m’aide à subvenir aux besoins ma famille.

« J’aime tisser, c’est ma part de fonction »

«  Quand tu aimes un métier ce n’est plus difficile à faire »

  • Adjara
  • 43 ans
  • Tisseuse

Qu’est ce qui t’a poussé à tisser?

Ce qui me plait dans le tissage est que je peux rester sur place pour encadrer les enfants. Ça me permet d’avoir du temps pour gérer la maison et pour l’éducation de mes enfants. Je tisse depuis l’âge de 15 ans, c’est ma belle-mère qui m’a appris, une grande tisseuse, c’est elle qui nous a tout appris ici.

J’ai appris à mes enfants à tisser mais la plupart ont préféré une autre voie, l’administration et la médecine. Seuls mes jeunes jumeaux sont encore là en train d’apprendre

« Mes garçons apprennent à tisser et j’en suis fière »

  • Laure
  • Couturière

Quelle est l’origine de ta passion ?

L’origine de ma passion est l’amour des belles choses, des tissus des modèles, cette passion date de ma plus tendre enfance, elle m’a été transmise par ma maman elle aussi couturière qui travaillait à la maison. Le fait d’être le mannequin de ses créations m’a donné envie de créer mes propres vêtements et par la suite des articles de décoration pour embellir ma maison. De fil en aiguille j’ai pu ouvrir mon atelier, réaliser mon rêve.